LES EAUX NOIRES DE LA BEREZINA Agrandir

LES EAUX NOIRES DE LA BEREZINA

Nouveauté

Grâce à une solide étude documentaire, l’auteur s’attache à faire revivre dans cet ouvrage les affres de la retraite de Russie. Jamais œuvre romanesque n’aura autant revisité les péripéties de la bataille de la Bérézina. Les passionnés du Premier Empire y trouveront sûrement leur compte.

Plus d'information

35,00 CHF

Caractéristiques

ISBN 978-2-88295-876-1
Nombre de pages 180
Format 15 x 22 cm
Auteur FAUCONNIER ALAIN

Plus d'informations

Résumé et quatrième de couverture

Novembre 1812, c’est la retraite de Russie et le terrible passage de la Bérézina. Pierre de Cernay et ses cousins, tous trois officiers de la Grande Armée, vivent l’un des épisodes les plus épiques et cauchemardesques de l’histoire. Le froid traversant, la faim obsédante et le harassement des troupes viendront à bout des rêves de grandeur de chacun d’eux.

Dans la tourmente, fidèles à leur serment, les trois hommes ne manquent pas de rechercher Virgile, le meurtrier de leur tante, deux ans plus tôt... Pierre retrouvera-t-il Constance, rencontrée à Moscou, dans l’immense encombrement de l’armée en retraite? Antonin et son fidèle Triquet se sortiront-ils de la nasse tendue par les trois armées russes? Qu’en sera-t-il de Justin, le cuirassier, lancé dans la célèbre charge des bois de Stokowo?

Nul doute que le lecteur, happé, se surprendra à avoir faim et froid dans les bourrasques de neige avec les héros de cette fresque dantesque.

Motivation de l’auteur

Grâce à une solide étude documentaire, l’auteur s’attache à faire revivre dans cet ouvrage les affres de la retraite de Russie. Jamais œuvre romanesque n’aura autant revisité les péripéties de la bataille de la Bérézina. Les passionnés du Premier Empire y trouveront sûrement leur compte.

L’auteur

Alain Fauconnier est né en 1954. Après des études de droit et d’histoire de l’art, il entre dans l’enseignement, animé d’une passion qu’il veut partager avec ses élèves et ses lecteurs: l’histoire. Il se consacre désormais à l’écriture de romans historiques toujours documentés par un important travail de recherche. Nous lui devons également La bataille de Nuits et Le disparu de Waterloo.

Parution: juin 2020