ET SI LA SUISSE AVAIT ETE ENVAHIE? 1939-1945 Agrandir

ET SI LA SUISSE AVAIT ETE ENVAHIE? 1939-1945

Nouveauté

«Et si la Suisse avait été envahie en 1939-1945?» Ce livre entend montrer que cette question n'a rien de farfelu et qu'une réponse sérieuse, sous la forme d'une histoire alternative, peut lui être donnée sans sombrer dans le roman tragique.

Plus d'information

33,00 CHF

Caractéristiques

ISBN 978-2-88295-858-7
Nombre de pages 184
Format 15 x 22 cm
Auteur DE WECK HERVÉ, STREIT PIERRE

Plus d'informations

Résumé et quatrième de couverture

«Et si la Suisse avait été envahie en 1939-1945?» La question occupe les historiens suisses et étrangers depuis la fin du service actif en août 1945. Les réponses varient en fonction des périodes et des contextes, certains affirmant même que notre pays n’a jamais été réellement menacé par une agression armée. Ce livre entend montrer que cette question n’a rien de farfelu et qu’une réponse sérieuse, sous la forme d’une uchronie ou, si l’on utilise un anglicisme, d’une histoire alternative, peut lui être donnée sans sombrer dans le roman tragique. Ce d’autant plus qu’à certains moments de la Seconde Guerre mondiale, le service de renseignement suisse, en général perspicace et bien informé, a mal apprécié et interprété les intentions de l’Axe, ce qui a faussé sa vision de la menace réelle qui planait alors sur notre pays. Mi-mai 1940, il voit une invasion imminente à laquelle le commandement de la Wehrmacht ne pense pas. La menace, telle que la perçoivent le SR, les autorités politiques et militaires ou encore la population, ne correspond ainsi pas forcément à la menace réelle. C’est le «brouillard de la guerre» et c’est à partir de celui-ci que l’on se risque à se demander: «Et si la Suisse avait été envahie?»

Motivation des auteurs

La guerre secrète, le monde du renseignement suscitent l’intérêt du public, souvent induit en erreur par des publications fracassantes mais peu sérieuses; dans lesquelles on ne se gêne pas de fabuler pour vendre. Les auteurs ont cherché à décrypter l’appréciation de la menace militaire par les autorités suisses, civiles et militaires durant la Seconde Guerre mondiale.

Les auteurs

- Hervé de Weck a fait ses lettres à l’Université de Fribourg, avant d’enseigner pendant trente-cinq ans l’histoire au gymnase de l’École cantonale de Porrentruy. Officier de renseignement dirigeant du corps d’armée de campagne 1 (1992-2003), membre du Bureau de la Commission internationale d’histoire militaire, ainsi que de l’Association suisse de sciences et d’histoire militaire (1980-2005), rédacteur en chef de la Revue militaire suisse (1991-2005).

- Pierre Streit a fait ses lettres à l’Université de Lausanne. Il travaille actuellement au sein du commandement des Opérations de l’armée suisse. Ancien officier de carrière, il a le grade de colonel EMG. Directeur scientifique du Centre d’histoire et de prospective militaires à Pully (2006-2016).

Parution: octobre 2019

Télécharger

Et si la Suisse avait été ...

Et si la Suisse avait été envahie? - extrait

Télécharger Visionner