ROBERT FERNIER/2bisF Agrandir

ROBERT FERNIER, LES ANNEES EVANOUIES/2bisF

Nouveauté

Robert Fernier étudiait à l’Ecole des beaux-arts de Paris lorsqu’il fut happé par la Grande Guerre en 1915. Ses écrits donnent une vision du quotidien d’un soldat d’un bataillon de chasseurs à pied, affectation de la plupart des jeunes Francs-Comtois du Haut-Doubs.

Plus d'information

38,00 CHF

Caractéristiques

ISBN 978-2-88295-700-9
Nombre de pages 208
Format 15 x 22 cm
Auteur FERNIER ROBERT

Plus d'informations

Issu d’une modeste famille d’hôteliers du Haut-Doubs, Robert Fernier étudiait à l’Ecole des beaux-arts de Paris lorsqu’il fut happé par la Grande Guerre. Incorporé dans les chasseurs à pied, il sera dès 1915 de toutes les grandes batailles. Par chance il survivra à l’enfer, mais verra nombre de ses camarades tomber au combat. Soldat courageux, il ne tirera jamais vanité de ses citations pour actes de bravoure.

Comme beaucoup d’anciens poilus, il refusait de parler de cette période traumatisante de sa vie, mais il avait secrètement conservé tous ses souvenirs: photographies prises sur le champ de bataille, livrets militaires, médailles, citations, journal de guerre tenu sur de petits carnets dont quelques-uns auront survécu.

Les écrits de Robert Fernier donnent une vision du quotidien d’un soldat d’un bataillon de chasseurs à pied, affectation de la plupart des jeunes Francs-Comtois du Haut-Doubs.

Ce livre mis en forme par Gérard Bédat émouvra ceux dont les aïeuls ont participé à ce conflit et dont beaucoup ne reviendront pas. Il intéressera ceux qui cherchent à savoir ce que fut la vie sur le front.

L’auteur

Robert Fernier deviendra l’un des artistes majeurs de la Franche-Comté, peintre mais aussi écrivain. Homme de culture et homme d’action, il sera un ardent promoteur de son «pays», défenseur des arts. Il créera le Salon des Annonciades, il sera à l’origine du Musée Courbet à Ornans et du Musée de Pontarlier.

Ce livre rassemble des écrits qui ont été récemment retrouvés, collectés et contextualisés par le petit-fils de l’auteur, Gérard Bédat, président de l’Association Robert Fernier.

 



Télécharger