SIGNY-AVENEX Agrandir

SIGNY-AVENEX

Nouveauté

Ce livre raconte l’évolution de Signy-Avenex depuis 1983. À l’aide d’archives, de documents et de témoignages d’habitants, l’auteur retrace l’histoire récente de cette commune à la fois agricole et résidentielle, qui tente de garder son caractère villageois tout en étant bien ancré dans son époque.

Plus d'information


Auteur(s):

  SCHÜRCH MADELEINE


36,00 CHF

Caractéristiques

ISBN 978-2-88295-802-0
Nombre de pages 112
Format 15 x 22 cm

Plus d'informations

Résumé et quatrième de couverture

Coupée en deux par la construction de l’autoroute Genève-Lausanne, dans les années soixante, cette petite commune du district de Nyon est composée d’un village, Signy, et d’un hameau, Avenex, de vocation agricole, lié à une maison de maître qui recevait des personnalités en vue du monde économique et politique. Ce domaine fut, au tournant du XXe siècle, propriété de la famille Matthey, dont le poète vaudois Pierre-Louis fut l’un des plus éminents représentants. Longtemps, on a pensé que Signy avait été cédée en 1017 par le roi de Bourgogne Rodolphe III à l’abbaye de Saint-Maurice. Or les récentes recherches historiques mettent en doute cet acte fondateur de la commune. Une raison de plus pour retracer l’histoire de ce village qui a considérablement évolué ces trente dernières années, avec notamment la construction d’un centre commercial marquant pour la région.

Motivations de l’auteure

Ce livre raconte l’évolution de Signy-Avenex depuis 1983, date de publication d’un premier ouvrage sur la commune, signé Gilbert Rochat. À l’aide d’archives, de documents et de témoignages d’habitants, l’auteur retrace l’histoire récente de cette commune à la fois agricole et résidentielle, qui tente, malgré la pression démographique sur la région, sa situation géographique particulière aux portes de Nyon, de garder son caractère villageois tout en étant bien ancré dans son époque.

L’auteure

Durant ses études en histoire, Madeleine Schürch, née à Nyon en 1956, opte pour un stage de journalisme dans la presse locale. Après avoir été correspondante vaudoise pour La Suisse, elle rejoint, il y a plus de vingt-cinq ans, le quotidien 24 heures, où elle écrit pour la rubrique politique lausannoise, puis nationale, avant de revenir à l’actualité régionale. Elle vit et travaille à Nyon.

Télécharger