LE SILENCE DU DOUBS Agrandir

LE SILENCE DU DOUBS/11E

Nouveauté

La Rosalie était le surnom d’un modèle des années trente et quarante. C’est cette voiture qui emmènera Cyprien à la découverte d’un secret familial enfoui depuis plus de sept décennies. Une page d’histoire qui a laissé une empreinte profonde dans la région du Doubs.

Plus d'information


Auteur(s):

  FRELECHOUX ALAIN


36,00 CHF

Caractéristiques

ISBN 978-2-88295-676-7
Nombre de pages 160
Format 15 x 22 cm

Plus d'informations

Un enterrement, une photo jaunie, une vieille automobile. La Rosalie était le surnom d’un modèle des années trente et quarante. Une voiture qui a marqué l’histoire par son ancrage dans une période tourmentée, celle de la guerre et de l’exode, celle des routes encombrées de civils et de troupes fuyant les bombes allemandes. C’est cette voiture qui emmènera Cyprien à la découverte d’un secret familial enfoui depuis plus de sept décennies. Une recherche jalonnée de témoignages et d’archives, de souvenirs et de pierres tombales. Une plongée en forme d’enquête – ou de quête personnelle – dans une page d’histoire qui a laissé une empreinte profonde dans la région du Doubs lors des journées de juin 1940.

Des souvenirs lointains évoqués par les grands-parents de l'auteur – témoins de la débâcle dans le Clos-du-Doubs – ainsi que la récente commémoration du septantième anniversaire de ces événements, sont à l’origine du roman. Ce récit s’adresse à tous, mais particulièrement peut-être à ceux dont les racines sont, d’une façon ou d’une autre, reliés à cette terre du Jura. Que celle-ci fût suisse ou française, qu’elle fût synonyme de peur ou de réconfort, selon de quel côté de la frontière on se trouvait.

L’auteur

Alain Freléchoux est né en 1958. Passionné depuis toujours par la littérature, il se met à l’écriture, d’abord de nouvelles – dont une est publiée par la SJE – puis de romans. Ses centres d’intérêt, outre la lecture et le cinéma, sont nombreux, mais les grands enjeux géopolitiques de la planète, hérités des tragiques conflits du siècle passé, l’interpellent particulièrement.

Télécharger