LES COMTOIS DE NAPOLÉON Agrandir

LES COMTOIS DE NAPOLÉON/12E

Nouveauté

La Franche-Comté est sans doute la région qui apporta le plus son soutien à la Révolution et au Premier Empire. Dès 1791, trente-cinq bataillons de volontaires nationaux sont formés et les Comtois figurent parmi les Français les plus patriotes. Ils seront mêlés à tous les événements historiques, se battant en Egypte, à Saint-Domingue, en Espagne, en Russie, Pologne, Italie, Allemagne, Autriche...

Plus d'information


Auteur(s):

  CHOFFAT THIERRY
  THIÉBAUD J.-M.
  TISSOT G.


40,00 CHF

Caractéristiques

ISBN 288295-478-6
Nombre de pages 270

Plus d'informations

La Franche-Comté est sans doute la région qui apporta le plus son soutien à la Révolution et au Premier Empire. Dès 1791, trente-cinq bataillons de volontaires nationaux sont formés et les Comtois figurent parmi les Français les plus patriotes. Ils seront mêlés à tous les événements historiques, se battant en Egypte, à Saint-Domingue, en Espagne, en Russie, Pologne, Italie, Allemagne, Autriche…
La carrière de cent Comtois qui marquèrent l’Empire illustre parfaitement cette époque. On y retrouvera des généraux célèbres (Moncey, Morand, Ruty, Pajol, Farine, Delort, Donzelot, Marulaz, Michaud, Bernard, Michel…), des officiers plus modestes, mais aussi des savants (Cuvier), des ecclésiastiques (Le Coz, Berdolet, sainte Jeanne-Antide Thouret, Sœur Biget...), des médecins (Bichat, Percy), des artistes, des administratifs (Lezay-Marnésia, Briot, de Bry, Bureaux de Pusy), des parlementaires et des maires (Girod de Chantrans, Daclin, Desmeunier, baron Martin, Micaud, Vernier), des magistrats (Louvot), des industriels (Peugeot, Japy, Jobez)…

Cette diversité démontre bien que le Consulat et l’Empire furent des périodes propices aux carrières fulgurantes, pour les civils comme pour les militaires.